Spécial IEEAC

Forum de la formation Ingénieur ENAC

Spécial IEEAC

Messagede Sarah » Jeu Nov 13, 2008 10:05 am

Voici une partie du forum dédiée aux questions et réponses sur le concours IEEAC.
Faites-en bon usage! :D
http://eleve.enac.fr
http://www.ingenac.fr/
Venez rejoindre le groupe ENAC sur linkedIn
Sarah
Modo en chef
 
Messages: 8
Inscription: Mar Juin 29, 2004 8:33 pm
Localisation: Toulouse

Re: Spécial IEEAC

Messagede cumulus » Mar Nov 18, 2008 10:44 pm

Comme promis, voici quelques éléments à l'attention de ceux qui préparent le concours interne IEEAC. Il n'y a pas de rapport (en tous les cas, pas à la connaissance de tous les candidats qui l'ont passé ces 3 dernières années...), alors ce topic espère pouvoir répondre à quelques questions que se posent légitimement les candidats. Il ne s'agit principalement que de quelques "impressions" ressenties, et pas du tout, on s'en doute, d'un guide officiel qui assurerait le succès. Les sujets d'oraux et les commentaires des candidats retranscrits n'ont qu'un caractère purement informatif et n'ont rien d'officiels. A bon entendeur ;-)...

Globalement, le niveau requis (selon la notice) est celui de la prépa TSI, 1ère et 2ème année. Dans les faits, plusieurs candidats ont l'impression que quelques questions un peu en limite (voire en dehors ?) du programme tombent de temps à autre à l'écrit comme à l'oral. Cela étant dit, il n'y a pas non plus de grosse inquiétude à avoir de ce côté : ce ne sont pas des épreuves dignes de l'ENS Ulm qui attendent les candidats, et le programme est largement employé et respecté. Disons qu'il ne faut pas toujours se contenter du minimum. Quoi qu'il en soit, rien n'est totalement infaisable pour qui a bien bossé l'ensemble du programme. Les impasses sur des chapitres de base ou des notions primordiales se révèlent bien plus désastreuses que quelques points non maîtrisés en marge du programme, et concernant des sujets peu approfondis dans les manuels ou ne tombant "pas souvent" dans les concours...

Par ailleurs, il ressort que le niveau exigé n'est pas "très élevé" dans le sens où bon nombre d'exercices ou de problèmes sont de facture classique, utilisant généralement (à quelques exceptions près comme cela vient d'être évoqué) des notions fondamentales du programme. On n'a pas vraiment l'impression que le concours vise à sélectionner sur des sujets pointus, avec des questions difficiles et tordues. Au contraire, les exercices sont souvent "basiques", avec sans doute en corollaire une exigence accrue des correcteurs et examinateurs concernant les bases du programme. En somme : le cours, le cours et le cours ! Comme dans tout concours, la non maîtrise du cours peut se révéler catastrophique. Un candidat qui ne sait pas résoudre un exercice mais connaît son cours sur le bout des doigts s'en sortira beaucoup mieux qu'un autre qui ne sait pas résoudre l'exercice et qui raconte des âneries...

Bien, mais après ces quelques lignes encourageantes, il faut remettre un peu de pression ;-) : ça reste un concours avec peu de places offertes (en 2008 : 10 candidats pour... 3 places), il y a des notes éliminatoires, et finalement plus on en sait plus on a de chance de réussir ! Attention aussi au point suivant : le programme concerne bien les deux années de prépas (comme toujours). Cf. le sujet de physique 2008 : mécanique du point (mouvement d'une particule dans un cyclotron) et électrocinétique (filtres passe-haut, passe-bas, etc.). Pas une question de thermodynamique, électromagnétisme, mécanique ou optique de 2ème année (c'est presque frustrant quand on a passé des heures à potasser ces chapitres !). Par contre, à l'oral, le programme de spé a été bien servi. Faire une impasse sur le programme de sup peut donc gravement nuire à la santé des résultats...

A l'écrit, les mathématiques sont relativement faciles pour celui qui en a fait à haute dose avant, mais pas infaisables pour les autres. En physique, si quelques questions peuvent parfois surprendre, ne pas tout faire n'est pas synonyme d'échec. Souvent la plupart des autres candidats sont dans la même situation. Dans les deux matières, bien connaître son cours et les exercices classiques est indéniablement un plus.

L'oral.
Les modalités peuvent changer, mais jusqu'en 2008, ça se passait ainsi :

Mathématiques : 2 exercices à résoudre. En général un tourné vers l'analyse et un autre vers l'algèbre. Beaucoup d'exercices très classiques, de base.
Exemples de sujets :
(2008) 1er exo : étude et tracé de (x(t)=sin(t) ; y(t)=cos^2(t)/(2-cos(t))).
2ème exo : A (matrice 3x3) = [1 -2 -2 // -2 1 -2 // -2 -2 1] a) A est-elle symétrique ? Orthogonale ? b) Etudier A. Que représente-t-elle géométriquement ?
(2008) Système différentiel 3x3 à résoudre [prétexte à diagonalisation de matrice...]
(2008) 1er exo : matrices triangulaires supérieures de M4(R) (exercice guidé : montrer qu'il s'agit d'un espace vectoriel, base et dimension de cet espace vectoriel, montrer que la matrice d'étude est nilpotente. Application : calcul de l'inverse d'une matrice dont tous les coefficients sont nuls "en dessous" d'une diagonale de 1, en employant un développement limité).
2ème exo : calcul de l'intégrale de sin(cos(x)).sinx entre 0 et 2pi. L'énoncé proposait un changement de variable.
(2007) "En math moins de choses agréable : surface paramétrée et quelques questions simples sur les différentielles. les interrogateurs sont très conciliants et prêts à aider si tu montres que tu connais les définitions et les principaux outils." (dixit le candidat)
(2006) "exo facile de diagonalisation et exo sur la continuite des fonctions à 2 variables, facile quand on connait le cours" (dixit le candidat).

Physique : une feuille avec deux exercices, mais un seul à résoudre au choix du candidat (attention à cette phase de choix !).
Exemple de sujets :
(2008) 1er exo : calcul de champs électrostatique avec des conducteurs cylindriques s'interpénétrant ; plusieurs questions détaillant la marche à suivre et les calculs ; niveau sup et spé.
2ème exo : tige maintenue par une de ses extrémités à un axe en rotation à vitesse constante ; étudier l'équilibre de la tige ; niveau spé (mécanique du solide).
(2008) Un candidat (chanceux ;-)) a eu dans son choix d'exercices la 2ème partie du problème de la même année sur les filtres à ampli-op...
(2008) Au choix, plusieurs exos : chute libre dans un référentiel non galliléen ; optique géométrique : miroir sphérique et détermination de la distance d'un objet au sommet du miroir afin que l'image soit renversée ; induction : cage cylindrique dont les barreaux verticaux sont soudés à deux disques de cuivre, le tout étant en rotation autour de son axe dans un champ magnétique constant et purement radial : déterminer la différence de potentiel entre les deux plaques.
(2007) 1er exo : étude d'une fourmi qui avance sur un dique en rotation.
2ème exo : ondes électromagnétiques (réflexion, étude énergétique, etc.) ; très classique.
(2006) Propagation d'une OEMM dans une atmosphere ionisee (très classique).

Anglais : On choisit deux textes (dont on ne connaît que le titre) qu'on écoute et qu'il faut comprendre/résumer/savoir expliquer. C'est assez flou en fait, même si l'examinateur explique (en anglais of course) ce qu'il attend avant de commencer l'épreuve. Il faut bien se préparer au niveau de la compréhension en écoutant un maximum de choses en anglais (cf. par exemple la BBC), et s'entraîner à prendre des notes et résumer.
Attention ! Un candidat s'est fait malheureusement éliminer à cause de l'anglais...

Français/Culture générale : on tire un "sujet" au hasard, et après une préparation (20-30 minutes), on en discute avec le jury. S'ensuit un échange où l'on parle de soi, son parcours professionnel, ses motivations à passer le concours, etc. Le "sujet" tiré n'est probablement qu'un prétexte pour voir si le candidat s'intérese un minimum à l'actualité, s'il a quelques idées sur une problématique ou s'il sait construire une ébauche d'analyse sur un fait, une phrase, etc.
Bref, on n'attend rien que de pouvoir "juger" (disons "jauger"...) la personne qu'on a en face de soi en éprouvant (probablement) sa capacité à défendre un point de vue et argumenter, ses motivations, sa maturité, son goût pour le domaine, sa culture et sa connaissance de la maison aussi... Il n'y a probablement pas de "mauvaises réponses" ni de sujet de tabou si l'on est réellement capable de défendre son point de vue (et qu'il tienne la route, cela va sans dire). Il ne faut pas non plus s'attendre à ce que le jury exige de grandes qualités d'orateurs ou des connaissances dignes d'un étudiant en licence de philosophie. Il y a des sujets (cf. exemple ci-dessous) où l'on n'attend probablement qu'un peu de bon sens et du recul. Cela dit, ca reste un concours ;-) ! Par contre, il faut s'attendre à avoir quelques questions sur l'organisation de la DGAC ou au moins son service, sa division, ...
Exemple de sujets : "La politique de la ville", "La presse, le quatrième pouvoir", "Le mieux est l'ennemi du bien"...

En résumé (et on ne le redira jamais assez ;-)) : le cours, le cours et le cours, agrémenté d'une bonne pratique des exercices de base et des classiques (applications directes du cours, calculs qui reviennent souvent, démarche à connaître, ...) ! Il n'y a pratiquement pas de livre miracle. On trouve tout ce qu'il faut dans les collections de prépas. Toutefois, sauf si l'on est déjà bien calé en physique, on se tournera peut-être plus vers les Dunod que vers les Ellipses pour les cours-exos "Tout en un" (car le cours semble plus basique, et surtout les exercices sont plus classiques dans les premiers que dans les seconds), et il faut noter que les Nouveaux Précis de Bréal proposent des exercices plus classiques aussi que les HPrépa d'Hachette. En maths, il existe des tonnes de livres de cours et d'exercices parmi lesquels les collections cités ci-dessus pour la physique conviennent tout à fait (ne pas négliger les exemples donnés au fil des pages de cours). On peut trouver aussi des tonnes de choses en ligne (cf. les sites de profs de prépas par exemple).

Bonnes révisions et bonne chance !

NB : Encore une fois, ceci n'est que le fruit de réflexions personnelles mêlé à des impressions post-concours. Rien d'officiel et objectif. A prendre comme il se doit, donc...
cumulus
 
Messages: 2
Inscription: Ven Jan 05, 2007 6:51 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede cumulus » Dim Mar 29, 2009 4:35 pm

Et pour réviser la physique, quelques fiches assez complètes sur certains points du programme (au lecteur de faire le tri :wink:) :

http://apacini.free.fr/physique/divers_phy.php

Bonnes révisions !
cumulus
 
Messages: 2
Inscription: Ven Jan 05, 2007 6:51 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede Maeva » Jeu Déc 31, 2009 4:46 pm

Bonjour à tous,

juste une petite question pour finir l'année ;-)

je compte passer le concours interne (je suis a la DGAC) et souhaiterais savoir s'il y avait un rapport de stage à présenter en fin de 3ème année.


Merci et bonnes fêtes !!!
Maeva
 
Messages: 2
Inscription: Jeu Oct 23, 2008 5:42 am

Re: Spécial IEEAC

Messagede maxevans » Jeu Déc 31, 2009 5:16 pm

Salut Maeva, à la fin de ton projet de fin d'études (PFE), d'une durée de 18 à 24 semaines environ, il faut soutenir ton rapport de stage lors d'une présentation orale.

Bon réveillon !
Image
Avatar de l’utilisateur
maxevans
 
Messages: 97
Inscription: Dim Nov 07, 2004 1:39 pm
Localisation: CRNA/N - CAUTRA

Re: Spécial IEEAC

Messagede Maeva » Lun Jan 25, 2010 5:10 pm

Merci à toi.

j'ai une question de plus ; même en passant le concours interne il semblerait que l'on doive faire 3 ans à l'Enac mais la troisième année se fait-elle entièrement à l'ENAC?

est-il possible de faire 2 ans à l'Enac puis la dernière dans le service d'affectation ?
Maeva
 
Messages: 2
Inscription: Jeu Oct 23, 2008 5:42 am

Re: Spécial IEEAC

Messagede maxevans » Ven Jan 29, 2010 6:12 pm

Bien que je ne sois pas le mieux placé pour te répondre, étant IENAC05 civil (mais IESSA08 fonctionnaire aussi donc ...). Toutefois, vu que ça se bouscule, je peux tout de même tenter de t'aiguiller.

Il faut savoir tout d'abord que la scolarité est la même que l'on soit fonctionnaire ou civil (même cours, même scolarité). Une troisième année d'IENAC est scindée en deux semestres :
-> Semestre 5 : Soit tu peux faire une substitution à l'étranger (je l'ai déjà vu faire pour des fonctionnaires bien que cela soit je pense un peu plus difficile, mais rien de bien méchant si ton supérieur hiérarchique est d'accord (me demande pas qui c'est en IENAC ...). Bref c'est faisable. OU BIEN tu fais ton S5 à l'ENAC en cours dans une option que tu as plus ou moins choisie (suivant les places). Bref ce sont des cours. Voilà pour le semestre 5. En aucun cas, tu n'es affecté dans un service, vu que tu n'as pas encore les points pour prétendre à un diplôme d'ingénieur.

-> Semestre 6 : Projet de Fin d'Études à faire et là, sans en être sûr, il me semble que mon année (Mars 2008 donc), ils avaient décidé que les fonctionnaires devaient faire leur PFE dans une entreprise civile (=non DGAC) pour des raisons d'ouverture, etc ... Donc toujours pas dans ton affectation.

J'espère avoir répondu du mieux possible et je précise qu'en ICNA et IESSA, TSEEAC, on fait effectivement notre PFE dans notre centre d'affectation.
Ciao.
Image
Avatar de l’utilisateur
maxevans
 
Messages: 97
Inscription: Dim Nov 07, 2004 1:39 pm
Localisation: CRNA/N - CAUTRA

Re: Spécial IEEAC

Messagede artemis25 » Ven Juil 30, 2010 10:01 pm

Bien que je ne sois pas le mieux placé pour te répondre, étant IENAC05 civil (mais IESSA08 fonctionnaire aussi donc ...)


=> Tu es passée de IENAC civil à IESSA fonctionnaire ? Comment est possible ?
Est que tu pourrais m'expliquer ?

Merci encore :)
artemis25
 
Messages: 7
Inscription: Lun Déc 29, 2008 7:39 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede maxevans » Sam Juil 31, 2010 6:55 pm

En troisième année durant mon projet de fin d'études (PFE), j'ai préparé et passé le concours d'entrée en IESSA. Je l'ai eu. En septembre, je suis rentré en IESSA08A et en Octobre, j'ai eu mon diplôme de IENAC05L. C'est assez simple tu vois.
Image
Avatar de l’utilisateur
maxevans
 
Messages: 97
Inscription: Dim Nov 07, 2004 1:39 pm
Localisation: CRNA/N - CAUTRA

Re: Spécial IEEAC

Messagede artemis25 » Dim Aoû 01, 2010 6:44 pm

C'est fréquent ce type de changement ?
artemis25
 
Messages: 7
Inscription: Lun Déc 29, 2008 7:39 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede maxevans » Dim Aoû 01, 2010 6:56 pm

Cela arrive de temps en temps. Plus souvent, ce sont des IENACs qui ont travaillé qui reviennent après quelques années dans le privé. En promo IESSA09, un collègue a suivi mon exemple. Je connais des IENAC08 qui veulent passer le prochain concours aussi.
Image
Avatar de l’utilisateur
maxevans
 
Messages: 97
Inscription: Dim Nov 07, 2004 1:39 pm
Localisation: CRNA/N - CAUTRA

Re: Spécial IEEAC

Messagede artemis25 » Dim Aoû 01, 2010 11:05 pm

Est ce que le concours est accessible ? (niveau difficulté)
En tout félicitations :)
artemis25
 
Messages: 7
Inscription: Lun Déc 29, 2008 7:39 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede maxevans » Lun Aoû 02, 2010 8:24 am

Le concours est beaucoup plus accessible que IENAC. Niveau Bac+2 DUT En ce moment, c'est délicat, car c'est la refonte de la profession. La difficulté se fait sur le nombre de place. Il faut avoir un bagage électronique un peu conséquent. Le plus simple si cela t'intéresse vraiment, c'est qu'on en parle à la rentrée de visu. Ce devrait pas trop être compliqué de me localiser, on me connaît normalement. Je pourrais t'en parler (et je te dis tout de suite, je te dirais pas, "mais tu viens de rentrer en IENAC et tu veux IESSA .."
Image
Avatar de l’utilisateur
maxevans
 
Messages: 97
Inscription: Dim Nov 07, 2004 1:39 pm
Localisation: CRNA/N - CAUTRA

Re: Spécial IEEAC

Messagede nounouboubou » Mar Aoû 24, 2010 11:10 pm

Bonjour, je passe en 2ème année préparatoire à l'institut national des sciences appliquées et de technologie ( INSAT ) à Tunis et j'ai la nationalité Française. j'aimerais savoir si c'est possible pour moi d'intégrer l'ENAC en 2011 ( à partir de la 3ème année ) pour suivre une formation d'ingénieur ENAC ? Je me suis renseignée sur votre site www.enac.fr mais ce n'était pas assez détaillé!
Merci.
nounouboubou
 
Messages: 1
Inscription: Mar Aoû 24, 2010 8:43 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede yjestin » Ven Jan 18, 2013 7:11 pm

j'aimerais savoir si c'est possible pour moi d'intégrer l'ENAC en 2011 ( à partir de la 3ème année ) pour suivre une formation d'ingénieur ENAC ? Je me suis renseignée sur votre site www.enac.fr mais ce n'était pas assez détaillé!


Pour avoir le diplôme ENAC, il faut passer 2 ans en formation (1 an et demie, plus le stage de fin d'études). Venir en troisième année est possible dans le cadre d'échanges entre les établissements. Les infos sur http://www.enac.fr/en/system/files/livret%20accueil%20anglais%20v6.pdf
--
Yannick Jestin
yjestin
 
Messages: 8
Inscription: Dim Aoû 30, 2009 8:45 pm
Localisation: Toulouse

Re: Spécial IEEAC

Messagede jean.debrue2 » Ven Mai 15, 2015 5:23 pm

Bonjour,

Quelqu'un connaît-il le niveau/programme du test d'admission en 1ère année de prépa concours interne IEEAC à l'enac?

Aussi pensez-vous que ce soit faisable pour quelqu'un qui n'a jamais fait prépa maths sup maths spé?

En vous remerciant
jean.debrue2
 
Messages: 7
Inscription: Sam Avr 25, 2015 5:29 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede nico78 » Mer Juin 03, 2015 9:35 pm

jean.debrue2 a écrit:Bonjour,

Quelqu'un connaît-il le niveau/programme du test d'admission en 1ère année de prépa concours interne IEEAC à l'enac?


Bonjour,

Le recrutement IEEAC se fait après la 2e année de prépa (concours CCP), et uniquement après deux ans de prépa.

Le recrutement pilotes (EPL) est accessible après un an de prépa.

Le recrutement technicien supérieur, civil ou fonctionnaire (TSEEAC), est accessible au niveau bac.
Nicolas | IENAC11
nico78
 
Messages: 97
Inscription: Ven Juil 22, 2011 1:28 pm

Re: Spécial IEEAC

Messagede jean.debrue2 » Ven Juil 03, 2015 9:10 pm

Je parlais du concours interne pour ceux qui sont déjà fonctionnaires à la DGAC (pour passer de technicien à ingénieur).
Il y a une remise à niveau qui se fait à l'énac - ou prépa concour interne - qui permet d'avoir le niveau pour le concours IEEAC interne.
jean.debrue2
 
Messages: 7
Inscription: Sam Avr 25, 2015 5:29 pm


Retourner vers FORUM INGENIEUR ENAC

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron